Le théâtre s'est mis au service de Soli-Mali

Paru dans le Ouest-France du 16 avril 2015
Samedi soir et dimanche après-midi (11 et 12 avril),  le public est venu très nombreux assister à la représentation d'une comédie intitulée Qui vivra verra ! donnée par le Théâtre de l'Indigo. Les huit comédiens ont interprété avec brio, des personnages hauts en couleur bloqués ensemble dans un chalet alpin, tous embarqués dans une intrigue riche en rebondissements, surprises et coups de théâtre, une histoire qui met la morale à rude épreuve et les spectateurs en joie...
En préambule à ce spectacle très applaudi, le président bartholoméen de Soli-Mali, Guy Burgevin, a attiré l'attention du public sur la nécessité de l'aide à apporter aux Maliens, et sur les difficultés de sa mise en oeuvre, en raison de la situation politique et militaire du pays.
L'exemple de Nioro du Sahel est à ce titre très parlant : un village inaccessible actuellement, en zone rouge, et très pauvre, 70 % des enfants du village sont malnutris.
Soli-Mali y a installé un centre nutritionnel avec lequel, les communications sont réduites à minima : contacts par mails et rares visites de Maliens ayant des contacts en France...

Là où d'autres organisations ont quitté le terrain, Soli-Mali s'accroche, au grand soulagement des habitants de Nioro...